Qu'est-ce que 

la biorésonance?


La résonance de la vie

Biorésonance signifie "la résonance de la vie" (du grec βίος=vie).
C'est le processus d'être au diapason avec la nature.
Méthode énergétique, elle associe la sagesse des connaissances ancestrales (Énergétique Traditionnelle Chinoise, Ayurvéda, Santé Hippocratique) aux technologies du troisième millénaire issues des
théories quantiques.

Le principe de la vibration

Chaque cellule et chaque organe émet sa propre fréquence. 
Nous vivons grâce aux vibrations magnétiques qu'émettent nos cellules.
Un obstacle à la bonne circulation de cet état vibratoire pourrait avoir des conséquences sur notre bien-être.
Il suffit de synchroniser les fréquences pour permettre la communication intercellulaire et obtenir l'équilibre de notre organisme.

Une approche innovante

Approche énergétique, la biorésonance agit sur la racine d'une disharmonie, d'une manière subtile et prolongée, proche des énergies naturelles.
Complétement innovante, indolore et sans aucun effet secondaire, elle est bio-énergostimulante, immuno-stimulante et détoxiquante.

Une approche holistique

Méthode holistique et systémique, la biorésonance considère l'être humain dans sa globalité, en interaction avec son environnement, et prend en compte toutes ses dimensions: énergétique, psychologique et émotionnelle. 

Son but

  • Mesurer et analyser les déséquilibres énergétiques que notre corps a somatisé sous forme de mémoire structurelle

        (tensions et blocages)

  •  Reinformer les cellules et stimuler

         nos  capacités d'auto-guérison 

Comment ça fonctionne ?

La biorésonance est une méthode poly-factorielle
qui actualise les principes de l’Énergétique Traditionnelle Chinoise
en appliquant les différentes découvertes scientifiques :

La théorie du Qi électromagnétique


La biorésonance repose sur le principe des méridiens, l'énergie vitale qui circule dans notre corps.

Cette énergie Qi est véhiculée par des champs électro-magnétiques. Sa stagnation peut bloquer les méridiens et  provoquer des douleurs et du stress.

On peut mesurer ce courant énergétique provenant d'une zone "bloquée" ou blessée, car ces zones émettent des ions qui créent une faible charge électrique.

Les appareils de biorésonance permettent non seulement de mesurer la circulation de l'énergie de notre corps, mais aussi rééquilibrer les points des méridiens.

          Théorie quantique                      et système NLS


La théorie quantique est basée sur le principe que notre corps n'est pas seulement composé de particules de matière, mais aussi des fréquences électromagnétiques.

Des recherches scientifiques ont démontré que nos cellules émettent et reçoivent des informations via des champs électromagnétiques.

Ces champs sont le résultat des réactions chimiques produites par les noyaux de nos cellules. 

Les systèmes actuels de biorésonance sont basés sur les systèmes dynamiques  non-linéaires (NLS), qui sont des analyseurs d'évaluation et de correction des champs électromagnétiques de notre corps.

La théorie des ondes stationnaires


La peau possède une grande conductivité électrique, car elle se compose d'oligoéléments et d'autres ions chargés électriquement. La conductivité la plus haute se trouve aux points d'acupuncture.

Les électrolytes (calcium, magnésium, potassium, sodium) contribuent à la stabilité de l'ADN alors que les métaux lourds provoquent son instabilité. D'autres oligoéléments rendent possible une nouvelle programmation de la structure cellulaire.

La biorésonance détecte la conductivité électrique des minéraux, oligoéléments et acides aminés et par conséquent  permet l'évaluation du stress oxydatif (l'agression de notre corps par des radicaux libres). 

La théorie du tissu conjonctif et l'équilibre acido-basique


Le tissu conjonctif porte des charges électriques statiques et il est influencé par le PH (potentiel hydrogène) qui exprime la concentration en ions acides.

L'équilibre cellulaire est aussi mesuré grâce  à  l'oxydation du milieu (RH2) ainsi que sa concentration en minéraux.

Détectés par les appareils de biorésonance, ces facteurs sont indicateurs de terrains: 
Acidité et oxydation créent des terrains propices aux mycoses alors que des terrains alcalins et oxydés pourraient développer des viroses. 

Si l'esprit raisonne,

l'âme, elle, résonne

François Cheng, de l'Académie Française